Dimanche 10 Décembre 2017 - 12:15

En battant les Croates de Split 7-5, samedi soir, à Marseille, le CNM se qualifie pour le dernier carré d’une coupe européenne. Il faut remonter à 2011 pour retrouver une équipe française, en l’occurrence le Cercle, à ce même stade de la compétition. Les Phocéens s’étaient inclinés par la suite contre le Rari Savone, futur vainqueur de la LEN Trophy.

Trois questions à Paolo Malara, entraîneur du CNM

Avec un petit but d’avance après le match aller (11-10), le retour s’annonçait particulièrement tendu et il l’a été…

En ¼ de finale d’une coupe européenne, rien n’est jamais facile ! C’est comme ça. On démarre pourtant bien (le Cercle mène 2-0, 3-1, 4-2, ndlr), mais le Jug revient petit à petit. A 4-4, Igor (Kovacevic) rate un penalty et les Croates passent en tête dans la foulée. Heureusement, les gars n’ont rien lâché !

(D. R.)

Que faut-il retenir de cette victoire ?

C’est un groupe extraordinaire, une équipe très soudée ! Ce soir, on a en très bien défendu. En particulier en « zone – ». C’est très rare en coupe d’Europe de n’encaisser que cinq buts ! Au plan des individualités, je tiens à souligner les performances des trois jeunes joueurs français, Mathias Olivon, Thomas Vernoux et Romain Marion-Vernoux qui ont eu beaucoup de temps de jeu contre Split. Ils ont fait depuis le début de la saison d’énormes progrès et montré qu’ils avaient largement le niveau européen. Ce sont des joueurs de très grande qualité qui représentent l’avenir du water-polo français et qui doivent absolument participer aux championnats d’Europe cet été à Barcelone.

Quel est l’objectif principal pour la suite de la saison ? Le championnat ? L’Eurocup, sachant qu’aucun club français n’est jamais parvenu en finale d’une coupe européenne ?

On s’entraîne et on travaille pour gagner. Pour tout gagner ! Même si on ne peut pas être à 200% à tous les matches et qu’on paie parfois tous ces efforts. Dans l’immédiat, il nous reste un match de championnat le 16 face à Nice, puis ce sera les vacances de noël. D’ici là, on connaîtra aussi notre adversaire en Eurocup (*). Après, on verra en sachant qu’on récupèrera Alexandre Camarasa à la reprise en janvier.

Propos recueillis par Jean-Pierre Chafes

(*) Outre le Cercle, sont qualifiées pour les ½ finales le SM Vérone (Italie), Ferencvaros et Miskolci (Hongrie).

Ça passe aussi pour Blary

De retour aux côtés de ses coéquipiers après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Romain Blary a inscrit un but à l’occasion du ¼ de finale retour qui a vu le SM Verone confirmer son succès de l’aller sur l’Etoile Rouge de Belgrade (10-5 en Serbie et 15-8 samedi soir en Italie) et se qualifier pour les ½ finales de la compétition. Battu 16-8 chez lui en Russie par Ferencvaros lors du match aller, malgré trois buts de Mehdi Marzouki, le Sintez Kazan n’a pas pu inverser la tendance à Budapest où l’international tricolore avait été laissé au repos pour le match retour (12-9 pour les Hongrois).

Romain Blary sous les couleurs de l'équipe de France aux Jeux Olympiques de Rio (KMSP/Julien Crosnier).

CHAMPIONS’LEAGUE :Exploit pour Saudadier et Spandau

Pour sa troisième saison à Spandau, l’international français Rémi Saudadier a certainement connu sa plus belle victoire puisque la formation berlinoise a profité de la troisième journée de la Ligue des champions pour battre Szolnok (10-9). Un véritable exploit quand on sait que l’équipe hongroise, championne d’Europe en titre, compte dans ses rangs pas moins de trois champions olympiques serbes, Prlainovic, Aleksic et Cuk ! A noter que Spandau occupe la 2ème place du groupe B derrière les Monténégrins de Jadran Carine, à égalité avec Szolnok et Pro Recco !

EUROLIGUE : OK pour le LUC

Les Lilloises ont franchi le cap du premier tour. Battues (12-5) pour leur entrée en matière par une formation hongroise de Dunaujvaros où évolue depuis la reprise leur ancienne coéquipières Géraldine Mahieu, puis par les Grecques de Vouliagmeni (20-2), les Lilloises n’avaient plus droit à l’erreur lors de la troisième rencontre du tour qualificatif de l’Euroligue. Conscientes de l’enjeu, elles n’ont finalement laissé aucune chance à l’autre équipe hellène de Glyfafa puisque les championnes de France en titre, qui menaient 5 à 0 après 9 minutes de jeu, ont préservé cet avantage pour s’imposer 12 à 7. Au prochain tour (du 19 au 21 janvier prochain), Kelly Mac Gee et ses coéquipières auront à nouveau fort à faire puisque le LUC se déplacera en Italie pour y recevoir la réplique de l’équipe locale d’Orizzonte, des Russes de Khany Mansiysk (Russie) et des Espagnoles de Mataro (Espagne), respectivement ¼ et ½ finaliste de la précédente édition !

 

Actualités

Le saviez-vous ?

Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015

À lire aussi

http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=dvEm0tZUhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=dvEm0tZUhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=-0tafNwP
Plongeon
http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=1YjPnu5_
Natation Course
http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=JJe6dj8xhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=JJe6dj8xhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=MvKcwx7r
Natation Estivale
Partenaires Officiels