Dimanche 17 Décembre 2017 - 19:45

La dernière journée des championnats d’Europe de Copenhague (Danemark) en petit bassin a permis à l’équipe de France de clore son année 2017 sur une moisson prometteuse de sept breloques ! Marie Wattel, la plus « British » des nageuses tricolores (elle s’entraîne en Angleterre depuis l’année dernière, ndlr) s’est ainsi adjugée l’argent du 100 m papillon en 55’’97, confirmant par la même son retour en grande forme après une saison post-olympique en demi-teinte qui l’avait notamment vu rater sa qualification pour les Mondiaux de Budapest. « Pendant que j'ai nagé, j'ai pensé aux détails techniques qui pouvaient faire la différence parce que j'avais fait quelques erreurs lors des séries et des demi-finales. Quand j'ai plongé dans l'eau, je me suis tout de suite sentie bien, tout s'est bien mis en place sur le premier 25 mètres, donc je n'ai rien lâché jusqu'à la fin. C'est ma première médaille internationale, qui plus est avec mon meilleur temps, donc je suis vraiment très contente. J'ai beaucoup travaillé depuis l'année dernière et je suis contente que ça paye aujourd'hui. Je savais que j'en avais encore sous le pieds, mais pas de là à gagner 7 dixièmes ce soir. Quand j'ai choisi de partir m'entraîner en Angleterre et en voyant que les techniques d'entraînement étaient très différentes j'ai un peu douté, je me suis dit soit ça passe, soit ça casse. J'étais prête à accepter que ça ne marche pas. Au final je suis super heureuse, je prends du plaisir à l'entraînement, j'ai des super camarades d'entraînement, je n'ai aucun regret ».

Marie Wattel est de retour au meilleur de sa forme (KMSP/Stéphane Kempinaire)

A noter également la convaincante médaille de bronze décrochée par Jérémy Stravius sur 50 m dos (23’’12). Une distinction qui vient récompenser l’investissement du capitaine de l’équipe de France auprès d’un collectif masculin qui manque encore d’épaisseur à ce niveau de performance, mais qui n'en demeure pas moins pétri de qualités et de talents ! Pour être tout à fait complet, il convient de saluer la belle prestation du relais 4x50 m 4 nages féminin -composé de Charlotte Bonnet, Mathilde Cini, Mélanie Henique et Marie Wattel- qui offre une huitième et dernière médaille de bronze (1’45’’35) au clan tricolore ! « Nous les filles, on a un très bon bilan sur ces championnats d'Europe", a tenu à souligner Mélanie Henique. "La natation féminine française est très en forme. C'est génial parce que personne ne nous attendait et on arrive à surprendre tout le monde. C'est de bon augure pour cet été, il va falloir continuer à travailler. Ca fait un moment qu'on commence à toutes se connaître et aujourd'hui je suis très fière d'elles et de ce qu'on a fait cette semaine. Et c'est vraiment bien de terminer avec une médaille en relais ».

Mathilde Cini (KMSP/Stéphane Kempinaire).

Mélanie Henique et Charlotte Bonnet (KMSP/Stéphane Kempinaire).

 
Bilan des médailles pour la France : 8 medailles

1 or : Charlotte BONNET sur 200m nage libre
2 argent : Lara GRANGEON sur 400m 4 nages et Marie WATTEL sur 100m papillon
5 bronze : Fantine LESAFFRE sur 400m 4 nages, le relais 4x50m 4 nages mixte, Lara GRANGEON sur 200m papillon, Jérémy STRAVIUS sur 50m dos et le relais 4x50m 4 nages dames .

 

Actualités

Le saviez-vous ?

Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire

À lire aussi

http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=K9EsyqFL
Eau Libre
http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=JJe6dj8xhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=JJe6dj8xhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=MvKcwx7r
Natation Estivale
http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/bannermaitre.jpg?itok=hJdSvIoXhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/bannermaitre.jpg?itok=hJdSvIoXhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/bannermaitre.jpg?itok=AUzzYRjM
Maitres
Partenaires Officiels