À propos

Fiche d'identité
Nom : 
MANAUDOU
Prénom : 
Florent
Date de naissance : 
Lundi 12 Novembre 1990
Lieu de naissance : 
VILLEURBANNE
Spécialités : 
Sprint Crawl, papillon, dos, brasse
Clubs : 
CERCLE NAGEURS MARSEILLE
Taille : 
199
Poids : 
99
Entraîneur : 
BARNIER Romain
Principaux titres

Jeux olympiques 1 Or, 2 argent

Ch. du monde grand bassin 4 Or

Ch. du monde petit bassin 3 Or, 3 Argent, 2 Bronze

Ch. d'Europe grand bassin 6 Or, 1 argent

Ch. d'Europe petit bassin 5 Or

 Voir tout le palmarès

Le suivre

21.34
le temps de son titre Olympique au 50 NL

Biographie

Florent prolonge la saga Manaudou

Sacré sur la plus courte des distances, le 50 m nage libre, Florent Manaudou a rejoint sa sœur aînée Laure au panthéon olympique. Du haut de son double mètre, le Marseillais continue d’entretenir la légende d’une famille pas tout à fait comme les autres.

Jean-Luc et Olga n’en sont toujours pas revenus. La tête dans les étoiles depuis le 3 août 2012 et la victoire « surprise » de leur cadet Florent en finale du 50 m nage libre des Jeux Olympiques de Londres. « On espérait qu’il puisse prendre la médaille de bronze », confirme Olga Manaudou, « mais jamais nous n’avions imaginé qu’il puisse gagner. Jamais ! » Oui mais voilà, aucun exploit ne semble interdit à la fratrie Manaudou. En tout cas pas dans les bassins. Car après que Laure ait tout gagné ou presque entre 2004 et 2008, à commencer par le titre olympique du 400 m nage libre en 2004, voilà que son petit frère décroche les lauriers à son tour. Une première dans l’histoire de l’Olympe. « C’est dingue… Je me demande encore comment j’ai réussi », s’amusait, un brin dubitatif, le colosse marseillais (2 m pour 100 kg) à l’issue de sa finale olympique. « Ce n'est pas que je ne pensais pas être champion olympique, c'est juste que les autres nageurs étaient plus rapides. Mais j’ai abordé la course sans pression. Je n’avais rien à perdre et c’est ce qui a fait la différence. »

Pas de pression donc, et beaucoup de fraîcheur. Le voilà le secret du frangin. « Je me souviens des médailles de Laure en 2004. Pour les finales du 400 m et du 100 m dos, j’étais à la maison avec mes parents, mais nous avions suivi celle du 800 m à Athènes. J’avais 13 ans à l’époque et je ne rêvais pas encore des JO. C’est vraiment à partir de Pékin en 2008 que j’ai commencé à y songer. » Et c’est aussi pour cette raison que Florent va quitter Ambérieu-en-Bugey, son bassin de 25 mètres et son entraîneur de frère Nicolas pour rejoindre l’écurie marseillaise en avril 2011, quatorze mois seulement avant l’échéance olympique. « Florent dispose de qualités incroyables. Il a départ canon, une coulée exceptionnelle et une puissance phénoménale, mais il me semble davantage programmait pour les Jeux de Rio que pour ceux de Londres », déclarait à l’époque Romain Barnier, son nouveau référent technique dans la cité phocéenne.

Mais chez les Manaudou, pas question d’attendre ! A l’instar de sa sœur, couronnée à 17 ans aux Jeux d’Athènes, Florent s’est donc employé à rationaliser ses chances de succès en se concentrant presque exclusivement sur les épreuves de 50 mètres. A tel point que l’on peut considérer qu’il en est aujourd’hui l’un des plus grands experts ! Ainsi, le Marseillais s’est offert les quatre 50 m de spécialité aux championnats de France 2014 de Montpellier en petit bassin, quatre mois après avoir raflé quatre titres aux Euro de Berlin et quelques jours seulement avant d’en décrocher trois autres aux Mondiaux de Doha en petit bassin. Trois médailles d’or agrémentées de deux records du monde sur 50 m nage libre et 50 m dos ! Sûr qu’avec ce genre de phénomène aquatique, la saga Manaudou a encore de belles heures devant elle.

Médiathèque

Photos

Championnats de France 25 mètres Angers 2015
20 Novembre 2015
 Voir toutes les photos

Vidéos

FFN - Florent Manaudou à la conquête de l'or mondial
01 Août 2015
FFN - Manaudou frustré, Bousquet déçu
01 Avril 2015
FFN - Florent Manaudou, à Limoges pour tout gagner
31 Mars 2015
 Voir toutes les videos
Partenaires Officiels