À propos

Fiche d'identité
Nom : 
MANAUDOU
Prénom : 
Laure
Date de naissance : 
Jeudi 9 Octobre 1986
Lieu de naissance : 
Villeurbanne
Spécialités : 
Crawl et dos
Clubs : 
CERCLE NAGEURS MARSEILLE
Taille : 
1,80
Principaux titres

Jeux olympiques 1 Or, 1 Argent, 1 Bronze

Ch. du monde grand bassin 3 Or, 2 Argent, 1 Bronze

Ch. d'Europe grand bassin 9 Or, 1 Argent, 3 Bronze

Ch. d'Europe petit bassin 9 Or, 2 Argent, 4 Bronze

 Voir tout le palmarès

La suivre

58
titres de championne de France

Biographie

Laure Manaudou, la pionnière

Championne olympique du 400 m nage libre à Athènes, à seulement 17 ans, Laure Manaudou restera comme celle qui a amorcé la vague de victoires de la natation française. Une pionnière qui a entraîné dans son sillage une génération dorée.

« Je vais à Athènes pour gagner ! » A 17 ans seulement, Laure Manaudou est déjà sûre de ses forces. Face aux caméras de télévision, celle qui deviendra la sportive préférée des Français quelques mois plus tard, n’a pas peur de dévoiler ses ambitions. Un discours rafraîchissant dans le milieu du sport français. Et encore plus dans celui de la natation qui cherche un successeur à Jean Boiteux, couvert d’or à Helsinki en 1952 sur 400 m nage libre. Justement la distance de prédilection de la jeune Laure. Le camp tricolore se met alors à rêver. Rêver d’un titre et d’une épopée glorieuse à Athènes. D’une renaissance dans le berceau des Jeux Olympiques. « Je suis persuadé que les prochains Jeux vont être favorables à la natation française. Depuis le titre de Jean Boiteux en 1952, nous attendons un autre champion olympique. Laure a le potentiel pour le devenir », déclare Francis Luyce, le président de la Fédération Française de Natation quelques mois avant les Jeux. Un pari qui deviendra gagnant le 15 août 2004. Laure Manaudou boucle son 400 m en 4’05’’34 et s’adjuge l’or olympique, auquel elle ajoute l’argent du 800 m et le bronze du 100 m dos.

C'est le début de l’ère Manaudou. Jusqu’en 2007, personne ne parviendra à stopper la déferlante. Triple championne du monde, nonuple championne d’Europe, Laure incarne la France qui gagne. Et fait souffler un vent d’optimisme sur la natation française. Désormais les tricolores sont conscients de leurs forces. Plus question de nourrir de complexes ! « Laure a changé les mentalités », acquiesce Malia Metella. « Elle a montré que la victoire était envisageable. Aux JO d’Athènes, après son titre, je me suis dit que je pouvais gagner moi-aussi. » Une vision partagée par Aurore Mongel, médaillée de bronze mondial à Melbourne en 2007 avec le relais 4x200 m nage libre. « Laure avait cette faculté de ne pas douter. Elle a montré que les Français pouvaient monter sur les podiums. Elle a servi de déclic et tout le monde a suivi. » Un argument que ne contredit pas la principale intéressée qui confiait en juin 2008 que « beaucoup de nageurs pouvaient viser un podium olympique. Aujourd’hui la natation tricolore est totalement décomplexée, nous sommes de plus en plus forts. » Une phrase qui prend tout son sens aujourd’hui avec les exploits répétés des tricolores. La force de Laure est aussi là, ne jamais douter et assumer ses ambitions !

Partenaires Officiels