Mardi 7 Février 2017 - 11:15

La Fédération Française de Natation dispose désormais de SON propre diplôme d’entraîneur : le Moniteur Sportif de Natation, reconnu par l’Etat et permettant d’exercer contre rémunération. Décryptage en compagnie de David Nolot, directeur technique national adjoint en charge de la formation et du développement à la FFN.

Expliquez-nous comment ce diplôme a-t-il vu le jour ?

Lorsque je suis entré en fonction à la fédération en 2013, j’ai rapidement constaté que nous ne délivrions pas suffisamment de diplômes d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DE JEPS), censés répondre aux besoins des clubs. A terme, nous risquions de manquer d’entraîneurs, ce qui aurait empêché les clubs de la FFN d’assumer leur mission première.

De quelle manière avez-vous inversé la tendance ?

En janvier 2014, nous avons lancé une enquête nationale auprès des 1 300 clubs de la Fédération Française de Natation afin d’évaluer leurs besoins. La participation a été très importante, preuve qu’il y avait bel et bien une attente et des demandes spécifiques. Parmi elles, nous avons constaté que beaucoup de structures réclamaient la mise en place d’un diplôme qui permette à la fois l’apprentissage de la natation et l’entraînement.

C’est ainsi que le Moniteur Sportif de Natation est né.

Le titulaire du Moniteur Sportif de Natation peut apprendre à nager dans le cadre de l’Ecole de natation française (ENF), entraîner les pratiques compétitives de la FFN (jusqu’au niveau régional inclus) contre rémunération et assurer la sécurité des pratiquants. La formation est destinée à tous les passionnés de natation qui souhaitent entraîner dans un club de la FFN. L’ambition est de créer des vocations parmi celles et ceux qui veulent à moyen ou long termes s’investir dans la natation.

Quel intérêt offre-t-il ?

Pour les dirigeants de club, c’est l’opportunité de susciter des vocations parmi leurs licenciés tout en leur permettant d’accéder à une certification professionnelle pour encadrer et entraîner un public volontaire en toute légalité. Pour les futurs moniteurs, c’est l’opportunité d’obtenir un premier emploi. C’est également l’assurance d’occuper une mission valorisante d’éducateur sportif et d’entraîner au sein d’un club de la Fédération Française de Natation (ces emplois peuvent être saisonniers, à temps partiel ou complet au cours d’une saison sportive). Pour les éducateurs titulaires du BP JEPS AAN, c’est l’opportunité d’entraîner contre rémunération en toute légalité au sein d’un club de la FFN.

Recueilli par A. C.

Actualités

Samedi 16 Décembre 2017 - 21:45
Jeudi 14 Décembre 2017 - 20:00
Jeudi 14 Décembre 2017 - 14:30

Le saviez-vous ?

Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir

À lire aussi

http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_relais_2.jpg?itok=6q-iZlPwhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_relais_2.jpg?itok=6q-iZlPwhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/banner_relais_2.jpg?itok=FSI9BSto
Le réseau INFAN/ERFAN
http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_relais_3.jpg?itok=7IF8irpyhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_relais_3.jpg?itok=7IF8irpyhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/banner_relais_3.jpg?itok=P8XJuNbS
Les Filières de formations
http://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/actu_banner.jpg?itok=KRnr2NLvhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/actu_banner.jpg?itok=KRnr2NLvhttp://ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/actu_banner.jpg?itok=nVqDfeCZ
Données financières
Partenaires Officiels