Lille toujours invaincu, le classement coupé en deux | Fédération Française de Natation
Partager
Dimanche 4 Décembre 2022 - 21:00

Deux matchs à enjeux importants ont eu lieu hier soir pour le compte de la cinquième journée du championnat de France Elite féminine. Lille qui se déplaçait chez le leader niçois remporte les trois points de victoire tandis que l’IUSB inflige sa deuxième défaite en trois matchs à l’INSEP.

Une mi-temps suffit aux championnes de France

Match décisif pour Lille hier soir à Nice. Actuellement leader du championnat les niçoises pouvaient faire tomber Lille pour la première fois de la saison. Malheureusement pour les coéquipières de Morgane Chabrier, après une entame de match équilibrée, Lille fait le break à 1’48 du terme de la première période grâce  au premier but de la soirée d’Erica Hardy.

Si Nice parvient à réduire le score (2-3) en début de seconde période, Erica Hardy toujours permet aux nordistes de porter le score à (2-5) puis 2-6. Anna Kochetova réduit une nouvelle fois le score pour Nice, mais les lilloises inscrivent deux nouveaux buts pour porter le score à (3-8) à la mi-temps.

L’écart creusé par le LUC leur permet de gérer ensuite tranquillement la deuxième mi-temps et finissent par s’imposer nettement (4-12).

Cette défaite est la deuxième de la saison pour Nice, qui reste tout de même leader du classement grâce à leurs matchs supplémentaires joués à ce stade de la saison.

De leur côté les championnes de France en titre continue leur sans faute en championnat et prennent la deuxième place du classement aux côté de Mulhouse, exempt ce week-end, et Bordeaux vainqueur à l’INSEP.

 

Une troisième période qui coûte cher aux parisiennes

Au coude à coude durant toute la rencontre, les joueuses de l’INSEP pourront regretter une troisième période où les bordelaises. En effet, alors que les locaux prennent le match en main grâce à un but sur pénalty d’Emma Vernoux, les niçoises encaissent ensuite trois buts qui leurs seront fatal, dont deux buts sur pénalty de Marion Horcholle.

Cette victoire fait du bien à l’USB qui reste au contact du podium en se partageant la deuxième place aux côté Mulhouse et Lille.

Côté INSEP, avec deux défaites en trois matchs, le collectif parisien pointe à la cinquième place du classement devant Nancy et la Suisse.

Résultats

INSEP - USB Bordeaux : 06 - 08 (2-2, 2-2, 1-3, 1-1)

INSEP : Bouloukbachi 1, Vernoux L. 1, Andres 1, Heurtaux 2, Vernoux E. 1

Bordeaux : Machado 2, Magano 2, Ribes 1, Horcholle 1

 

O. Nice Natation - Lille UC Métropole WP : 04 - 12 (1-3, 2-5, 1-2, 0-2)

Nice : Van de Velde 1, Kohli 1, Barbieux 1, Tamas 1

Lille : Hardy 5, Kordonskaia 2, Hertzka 2, Meijer 1, Kochetova 2

Crédit photo - nice-waterpolo.com

Le saviez-vous ?

Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/185768027_3991216784299910_7893018531634625997_n_1.jpg?itok=vsc_93_fhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/185768027_3991216784299910_7893018531634625997_n_1.jpg?itok=vsc_93_fhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/185768027_3991216784299910_7893018531634625997_n_1.jpg?itok=BITHbgQj
Les fédérations affinitaires
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/photo_edf2_0.jpg?itok=PirBRkK8https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/photo_edf2_0.jpg?itok=PirBRkK8https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/photo_edf2_0.jpg?itok=g2p5-270
EDF partenaire principal
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/ffn-projetdedevelopementfederal2019-2024-2.jpg?itok=G1uIDI3Fhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/ffn-projetdedevelopementfederal2019-2024-2.jpg?itok=G1uIDI3Fhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/ffn-projetdedevelopementfederal2019-2024-2.jpg?itok=QJ02ma6e
Projet de développement fédéral
Partenaires Officiels